23.3 €Ajouter au panier

Le livre aborde un épisode surprenant et mal connu de l’aide humanitaire internationale aux réfugiés de la guerre civile espagnole au Sud de la France : la création d’un hôpital militaire à Toulouse par les guérilleros en vue de l’opération Reconquista de España (octobre 1944), un centre de soins situé à l’arrière du front : l’Hospital Varsovia. Avec la perspective de la victoire des Alliés et la Libération de la France,
l’espoir du retour dans une Espagne démocratique semblait une réalité imminente. Malheureusement, l’opération Reconquista fut un échec et, en 1945, l’hôpital militaire se transforma en hôpital civil destiné à soigner l’ensemble des réfugiés espagnols. Les conditions de vie de cette population, après dix années de guerre, étaient précaires (malnutrition, maladies, invalidité, dispersion familiale, etc.). Dans ce contexte, l’aide humanitaire internationale, notamment des associations bénévoles nord-
américaines et des exilés de la diaspora espagnole, fut décisive pour venir en aide aux réfugiés en France.
Le livre montre comment cet hôpital développa, au-delà des activités de soins proprement dites, une politique qui l’inscrivit dans une voie résolument moderne. Il fut un centre de formation du personnel soignant, de recherche clinique et de campagnes sanitaires. Cette modernité venait en droite ligne de l’héritage de la République espagnole, interrompu par la victoire des troupes franquistes. Les Anales del Hospital Varsovia en sont le témoignage.
Le livre interroge les archives policières concernant l’opération Boléro-Paprika qui aboutit à l’arrestation des médecins espagnols de l’hôpital, en 1950, dans le
contexte de la guerre froide. Il aborde aussi les vicissitudes des bénévoles nord-américains, victimes du maccarthysme, pour leur participation à l’aide humanitaire envers les républicains espagnols.
Cet hôpital, – Hospital Varsovia / Walter B. Cannon Memorial –, devenu en 1971 Hôpital Joseph-Ducuing, au-delà de sa mission soignante et sociale, représente une institution emblématique et un lieu de mémoire de l’exil espagnol en France.
Le livre contient un DVD présentant le film Spain in Exile, sous-titré en catalan, espagnol et français, et une copie de la revue Anales del Hospital Varsovia, des années 1948 à 1950.

auteurs : Collectif sous la coordination d’Àlvar Martínez Vidal

broché avec rabats – 16 x 22 cm – 112 pages – images N&B – avril 2011 – 23,30 euros – DVD de 19 min. – ISBN 978-2-86266-633-4