De chacun selon sa haine, la critique sur Black Novel

recension La recension de Pierre Faverolle, à lire ici.