29.9 €Ajouter au panier

Trente-sept communes, 762 956 habitants, 45 820 hectares… les chiffres ont toute leur importance pour décrire le paysage socio-économique de Toulouse Métropole, mais quelle est la « personnalité » de ce territoire ?

C’est d’abord une histoire partagée, celle qui, de la romanité à nous jours, en a modelé les contours. Après les villæ gallo-romaines, ces fermes disséminées autour de l’antique Tolosa, le Moyen Âge voit la constitution des seigneuries et la fondation des paroisses ; les communes instituées à la Révolution ont presque toutes conservé leurs limites de 1790. Toulouse ne cesse de grandir et, à partir des années 1960, c’est aussi le tour des trente-six autres communes, qui accueillent aujourd’hui près de 40 % de la population de la Métropole.

Administrations, industries, commerces, universités, une métropole active. Jusqu’au début du xxe siècle, Toulouse est une grande cité industrieuse, administrative et commerçante, au milieu d’une vaste plaine agricole plutôt prospère. Le pastel a fait la fortune de riches commerçants au xvie siècle, mais point d’industrie jusqu’à ce qu’un jeune industriel venu des Pyrénées voisines se lance au sortir de la guerre de 1914-1918, dans la construction d’avions et l’exploitation de lignes aériennes commerciales. Nul ne le savait encore, mais le destin aéronautique de Toulouse était scellé ; le spatial suivra à partir des années 1970. Dans le même temps, l’université, créée en 1229, est devenue la troisième de France en dehors de Paris.

Toulouse Métropole, c’est enfin une culture et un art de vivre qui s’enracinent dans un patrimoine et dans une langue, cette langue d’oc qu’on entend encore chanter dans l’accent. Une terre fertile depuis longtemps pour la créativité dans tous les domaines : arts littéraires et arts plastiques comme arts du spectacle vivant ; arts du ballon ovale comme du ballon rond ou de la belle foulée ; arts de la gastronomie comme art de la flânerie…

Toulouse Métropole, un territoire à vivre, une histoire en devenir.

 

Histoire, économie, patrimoine – broché – 24 x 28 cm – 160 pages – mars 2019 – 29,90 euros
ISBN 978-2-86266-760-7