Au lendemain de la signature des Accords d’Évian, le 18 mars 1962, des harkis et leurs familles font l’objet de violences de la part de membres du Front de libération nationale (FLN). Dès l’indépendance de l’Algérie, le 3 juillet 1962, la situation s’agrave. Des dizaines de milliers d’entre eux sont tués, d’autres milliers sont […]

en savoir davantage…