23 €Ajouter au panier

Le Caudillo est à peine enterré que déjà l’Espagne franquiste se délite. Sous Franco, on n’aurait pas imaginé le chef de la police spéciale assassiné d’aussi horrible façon. Qui a pu faire ça ? Pourquoi ? Les aspirants à la vengeance ne manquent pas, les raisons de se venger non plus. El Indio a fait régner la terreur sur cette région dès l’entrée des troupes franquistes dans la ville de Lorca. Diego Gil y Parra, journaliste idéaliste comme on n’en fait plus, n’aura de cesse de retrouver l’assassin. Sans doute pour le féliciter. Dans un paysage écrasé de chaleur, la mémoire des protagonistes s’est engourdie mais elle ne s’est pas effacée. Elle peut se réveiller à tout moment ; il suffirait de quelques gouttes d’eau, d’un peu de fraîcheur du soir, de quelques larmes…

auteur : Jules Celma

broché avec rabats – 14 x 21 cm – 496 pages – mars 2009 – 23,40 euros –
ISBN 978-2-86266-581-8
Tagged with: